Sélectionner une page
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir et obtenir des renseignements complémentaires sur chaque collage.
 

Genius loci & Étincelles

Les Genius loci veillent sur les lieux qui les accueillent. Ces esprits bienveillants présentés dans une boîte lumineuse mêlent photographie ancienne, peinture, collages et ailes de cigales, symbole de renaissance ou d’immortalité dans la culture chinoise.

Cette série est née en résidence artistique au Swatch Art Peace Hotel, à Shanghai, entre juin et novembre 2018, et décline tout comme les Osculptés un intérêt envers ce qui nous lie à la disparition, aux traces. Outre la conservation et la transformation, il s’agit également ici de tisser des liens entre deux mondes, d’entamer un dialogue avec ces disparus inconnus, rescapés d’albums de famille anonymes.

Ces petits autels sont des boîtes lumineuses composées autour d’une ancienne photographie dénichée chez des marchands de vieux livres et antiquaires chinois. Plusieurs feuilles de plexiglas espacées entre elles ajoutent à ce portrait photographique de la peinture, des collages et des ailes de cigales trouvées dans les parcs de Shanghai. En raison de son étonnant cycle de vie (la nymphe vit sept années sous terre avant de muer et de vivre quelques semaines, le temps de la reproduction, dans un arbre) la cigale est dans la culture chinoise symbole d’immortalité et de résurrection. Dans la dynastie Han (du second siècle avant au second siècle après J.-C.) une cigale de jade posée sur la langue des défunts, variante du scarabée égyptien, les accompagnait dans leur voyage vers l’au-delà.

Les Genius loci existent en trois formats, 21x16,5x5,5 cm, 27x22x7,5 cm et 30,8x22,8x6 cm. Elles sont alimentées par batterie externe ou alimentation secteur et disposent d’une télécommande.

Après cette première série chinoise, j’ai réalisé une variante des Genius loci avec des membres de ma famille (et éventuellement moi-même), et je propose également de mettre en boîte l’un de vos proches, avec en guise de viatique l’interprétation plastique de quelques anecdotes relatives à la personne représentée, que vous aurez souhaité me confier.

Enfin, j’ai également commencé une série intitulée Les étincelles, à partir de photos anonymes également, des années 1880 aux années 1900, mêlant photographies, osculptés, plumes, peintures…

 
Pour tout renseignement : gaelle.cueff@orange.fr

  • Les étincelles #2

  • Les Étincelles #1

  • Genius loci #20

  • Genius loci #19

  • Genius loci #18

  • Genius loci #17

  • Genius loci #16

  • Genius loci #8

  • Genius loci #7

  • Genius loci #12

  • Genius loci #5

  • Genius loci #9

  • Genius loci #15

  • Genius loci #11

  • Genius loci #14

  • Genius loci #2

  • Genius loci #13

  • Genius loci #10

  • Genius loci #6

  • Genius loci #4

  • Genius loci #3

  • Genius loci #1